Médiateurs
 


La médiation est une nouvelle technique de règlement des conflits.

La médiation est importée d'Amérique du Nord. Elle existait en Europe mais de façon inorganisée et quasi secrète. En France, elle a connu récemment sa consécration législative le 8 février 1995 (Loi 95-125 ) suivie du décret du 22 juillet 1996.
Pour certains, elle apparaît comme une forme d'arbitrage, pour d'autres un compromis.
Cependant, elle diffère fondamentalement des modes traditionnels de règlement des conflits.
Qu'est-ce que la médiation ?
Une médiatrice américaine propose cette définition :

"La médiation est un processus de coopération en vue de la résolution d'un conflit dans lequel un tiers impartial est sollicité par des protagonistes pour aider à trouver un règlement amiable satisfaisant."

En effet, la médiation constitue un nouveau mode de règlement des conflits individuels ou collectifs, nationaux ou internationaux.
C'est une façon révolutionnaire de régler les conflits qui nécessite par la même un changement radical des mentalités.

La société évolue, critique sévèrement les lacunes de notre système judiciaire traditionnel et préfère de plus en plus des moyens efficaces et rapides de régler ses conflits.
Toutes les autres formes de règlement des litiges passent par une attitude passive : les protagonistes attendent une décision d'un juge, d'un arbitre, d'une commission, et cette décision s'impose autoritairement à ceux qui leur soumettent leur différend.
Au contraire la médiation relève d'une attitude active, puisqu'elle les responsabilise.
Les parties ont choisi librement et ensemble de recourir à la médiation.

Le rôle du médiateur consiste à nouer ou renouer un dialogue entre les acteurs du conflit afin que chacun entende puis écoute la position de l'autre, les raisons de cette position. Un bon médiateur, grâce à une formation spécifique, doit guider sans rien imposer cet échange interactif afin de leur permettre de trouver par eux-mêmes une solution équitable et durable.